L’image qui me vient immédiatement à l’esprit quand je pense à la collaboration avec Magis est celle d’Eugenio Perazza qui, au beau milieu d’une réunion quelconque, sans dire un mot, se lève et sort de la pièce. Il revient au bout d’un laps de temps variable en reprenant le discours là où il avait été interrompu ou aussi en changeant complètement de sujet. Je n’ai jamais su où il allait et je ne veux même pas le savoir, j’aime continuer à penser qu’il va échanger deux mots avec le Lapin blanc, le Chat du Cheshire, la Chenille et le Chapelier toqué pour avoir leur opinion sur le projet auquel il travaille.

Pushing the boundaries of design since 1976.